WORLDPLAS invente la smartcity à Besançon

Sous-traitant spécialiste de la micro-injection plastique depuis sa création en 1997, l’entreprise Worldplas a su réinventer son savoir-faire pour concrétiser la smart city de demain.
Lauréate du Trophée des Entreprises de Franche-Comté dans la catégorie « Innovation », l’entreprise Worldplas est récompensée pour son application mobile « Ballade Vauban » qui permet de découvrir 12 reconstitutions historiques de la ville de Besançon en 1640. A première vue, une application à mille lieux du savoir-faire historique de Worldplas, et pourtant…

L’explication se trouve dans la longue évolution engagée dès 2006 par Denis Gunes, son fondateur et dirigeant, pour assurer la pérennité de la société jusqu’alors dépendante du marché de l’automobile.

En 2006, deux décisions majeures amènent l’entreprise à se réorganiser. Afin de ne pas avoir à délocaliser l’activité, choix est fait d’investir dans des presses à injecter de grandes tailles, afin de produire localement des pièces destinées au marché français. Décision est également prise de développer des produits propres, afin de ne plus être uniquement sous-traitant.

Après avoir étudié 150 produits, en avoir présélectionné 5, l’entreprise porte son choix sur les panneaux de signalisation routiers, un produit qui correspond à ses capacités de production. Le métier connait peu d’innovation, et doit faire face aux changements des normes CE en 2013 : une voie en or pour Worldplas.

L’entreprise innove, dépose 5 brevets et valide ses tests de durabilité et montage avec les services de l’Etat, obtenant l’homologation de ses produits en 2014. En 2016, un atelier d’usinage est créé en interne permettant à l’entreprise de créer ses propres moules sans divulguer son savoir-faire.

Worldplas propose alors sur le marché un produit écoconçu, au bilan carbone 3 fois moins élevé et assurant une durée de vie jusqu’à 10 fois + longue grâce à ses capacités de mémoire de forme. Le traditionnel panneau métallique en alu/acier est désormais réalisé en thermoplastique injecté, une innovation particulièrement adaptée au marché africain où Worldplas est présent.

Cette innovation matière permet à Worldplas d’intégrer l’électronique à ses panneaux, ce que permet le thermoplastique là où le métal l’empêchait. Un pôle informatique nait au sein de l’entreprise. Les panneaux deviennent adaptables (éclairage à LED, radars pédagogiques, diffusion de message en temps réels), et connectés grâce à des capteurs actifs et passifs qui permettent aux villes de maitriser leur parc et d’en connaître la localisation, la durée de vie… 

Du panneau connecté à la smart city, il n’y a qu’un pas, que Worldplas a franchi en développant l’application « Balade Vauban » qui reconstitue 12 lieux historiques de Besançon en 3D. Cette application utilise des signaux diffusés par les panneaux de signalisation, qui détecte les utilisateurs pour diffuser l’information adaptée en fonction de leur géolocalisation. La garantie qu’un touriste se situant sur le Pont Battant visualisera bien le Pont Battant et non pas la Citadelle… même s’ils ne devraient pas les confondre.

Les usages n’ont de limites que l’imagination, l’autonomie des panneaux distribués par Worldplas s’étendant à 7 ans grâce à des batteries faibles en énergie. Atout fort, le même panneau de signalisation peut servir jusqu’à 1 000 applications différentes.

L’entreprise propose donc aux villes de s’appuyer sur les panneaux de signalisation, déjà omniprésent en ville, pour connecter la ville à leur guise : routes intelligentes, diffusion de messages, application touristiques ou commerçantes.... Nul besoin d’ajouter des supports dédiés, accentuant la pollution visuelle, alors que les panneaux de signalisation peuvent devenir multi-usage.

Alors que la smart city est de plus en plus citée comme l’avenir des villes, Worldplas propose une solution concrète qui s’adapte aux villes. Un marché florissant qui augure un bel avenir à l’entreprise. Denis Gunes souhaite maintenir l’activité à Besançon, où il dispose déjà de 6 000 m² sur TEMIS. Avec actuellement 37 personnes et un chiffre d’affaire de 3,5 millions d’euros, l’entreprise projette à 5 ans d’agrandir l’équipe à 250 personnes pour un chiffre d’affaire de 30 millions d’euros, dont 70 % devraient se faire à l’export.

www.worldplas.com