Percipio Robotics lauréate d’un micron d’or pour sa « pince brucelles » réinventée

Spécialisée dans la production de systèmes robotiques pour micro-préhension et micro-assemblage, la jeune deeptech de TEMIS s’est distinguée sur Micronora en recevant un micron d’or pour sa « pince brucelles robotique ». Une pince destinée à simplifier la manipulation et l’assemblage de micro-composants dans les domaines de l’horlogerie, de l’électronique ou du médical.

C’est au sein d’une collaboration de longue date avec l’ISIR, Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique, que Percipio Robotics s’est intéressé à cet outil d’un autre âge, inventé par les égyptiens, y apportant un regard neuf et moderne. Percipio Robotics a conçu sa « pince brucelles » comme un joystick, une manette de pilotage motorisée permettant aux opérateurs de piloter des robots de façon plus intuitive. Un produit innovant qui s’inscrit dans les travaux de cobotique que Percipio Robotics et l’ISIR mènent de concert afin de rendre le robot plus accessible à l’humain.

Avec un brevet co-déposé par les 2 structures et délivré juste avant le salon Micronora, un prototype pré-industriel était dévoilé sur le salon. Il a suscité de nombreuses marques d’intérêt pour des utilisations potentielles plus larges que l’usage initialement prévu. Une des applications envisagées est à destination de la chirurgie où la pince brucelles peut permettre un retour d’effort vers le chirurgien et donc une meilleure maîtrise de l’opération. 

Même si ce produit se distingue du savoir-faire initial de Percipio Robotics, l’accueil plus que positif reçu sur le salon amène l’entreprise à rechercher des partenariats techniques, industriels et financiers pour produire et mettre sur le marché cette innovation à plus grande échelle.

En parallèle, l’entreprise reste concentrée sur son activité principale : les machines industrielles high tech, avec toujours la capacité de répondre à des besoins très précis et unique.

La startup, spin off de l’institut FEMTO-ST en 2011 a bien évoluée. Celle qui était vue comme « capable de réaliser l’impossible d’un point de vue scientifique » est maintenant aptes à réaliser des productions industrielles. Percipio Robotics accompagne autant des projets de petites et moyennes séries à forte valeur ajoutée, que la robotisation de productions de masse, avec des clients majoritairement à l’export. Le plus, la capacité de réaliser des études pour des clients qui ne sont plus en mesure d’assembler de manière industrielle des produits « exotiques » qui ont été trop miniaturisés.

L’équipe de 20 personnes rassemble des profils qualifiés en conception, prototypage, assemblage, logiciels et programmation, tandis que la production pure est sous-traitée. Chaque nouveau client fait l’objet d’un processus très phasé : faisabilité, démonstrateur, pilote, prototypage ; indispensable sur des projets complexes allant du très compliqué, au jamais réalisé, jusqu’à ceux « jugés impossibles ». La durée d’un projet peut ainsi varier de 3 mois à 1 ans, selon le degré d’incertitude technologique.

Actuellement organisée sur 2 sites de TEMIS : USITECH pour l’assemblage et l’hôtel d’entreprises de TEMIS Innovation - Maison des Microtechniques, Percipio Robotics prévoit d’emménager au sein du tout nouveau bâtiment INNOTECH à sa livraison été 2019.

www.percipio-robotics.com