DECA BFC prêt à accueillir ses premiers incubés

ENTREPRENEURIAT

Récemment installé dans les locaux de TEMIS innovation, DECA BFC, le nouvel incubateur régional, tenait son premier comité de sélection le 05 avril dernier. Au programme, l’étude attentive de plusieurs projets dont 3 ont été sélectionnés pour être incubés à Besançon. L’incubateur régional leur propose un accompagnement sur-mesure afin d’accompagner des projets issus de la recherche académique vers la création d’entreprises innovantes.

Focus sur les 3 projets susceptibles d’intégrer l’incubateur bisontin, en attendant de futures candidatures :

 

METABSORBER : de nouveaux matériaux contre les nuisances sonores.

Améliorer le confort sonore et l’isolation acoustique grâce à des métamatériaux, tel est l’objectif du projet METABSORBER, porté par Aliyasin El Ayouch et Youssef Tejda de l'Institut Femto-St avec le soutien du Labex ACTION. Dirigée par Abdelkrim Khelif, Directeur de recherche CNRS, et également constituée de Mahmoud Addouche, Maître de conférences, l’équipe a mis au point une technologie de rupture appelée « métamatériaux acoustiques » conférant à n’importe quels matériaux, comme le bois ou le verre, des performances élevées en termes d’isolation phonique et de confort acoustique. Après 2 brevets déposés et la participation à un programme de maturation soutenu par le CNRS et la SATT Grand Est, le projet a été présenté à l’incubateur dans le but de créer une spin-off. La société entend développer dans un premier temps des meubles professionnels alliant fonctionnalités et esthétique, et visera à terme les marchés à plus haute valeur ajoutée comme l’automobile, le bâtiment, l’aérospatial et l’aéronautique.

 

AMAROB : un système robotisé au service de la chirurgie des cordes vocales

Second projet issu du laboratoire FEMTO-ST, AMAROB a pour vision de développer et commercialiser des systèmes robotisés pour effectuer des chirurgies mini-invasives intracorporelles en utilisant les microtechnologies. Son objectif à court terme : la chirurgie des cordes vocales, qui représente autour de 4 000 interventions par an en France. Sergio Lescano a été attiré à Besançon par l’expertise microtechniques et plus précisément par les compétences en microrobotique. Ce projet, porté au sein de FEMTO-ST, consiste en un système robotisé qui propose de réduire les temps et coûts d’intervention ainsi que le temps de rétablissement et les conséquences physiques sur les patients. En parallèle, il augmente la précision, la qualité de l’intervention et le nombre de patients traités par an. 

 

ZistNest : fabriquer du plastique biodégradable avec des insectes

Le projet ZistNest vise quant à lui à fabriquer du plastique biodégradable plus économe que les solutions actuelles, en transformant les déchets alimentaires ou agricoles en matière organique grâce notamment à des insectes, des bactéries et des champignons. Porté par Hamed Cheatsazan, docteur en écologie, et issu du laboratoire Chrono- Environnement, ce projet retient d’ores et déjà l’attention puisqu’il est lauréat du prix Talents des cités Bourgogne-Franche-Comté 2017. Cette startup s’est vu attribuée une bourse French Tech, et les enjeux de transition écologique actuels devraient booster son développement.