Les plus grands acteurs mondiaux des thérapies innovantes réunis à Besançon

Les CAR-T cells, médicaments prometteurs étaient au cœur de la première édition des Innovative Therapies Days qui se sont tenues à Besançon les 14 et 15 octobre derniers. L’occasion pour 200 cliniciens, médecins, scientifiques, académiques et industriels de faire le point sur cette stratégie d'immunothérapie cellulaire en plein développement.

Besançon et sa région proposent un écosystème expert dans la bioingénierie cellulaire et tissulaire qui, avec le concours des sciences de l’ingénieur, des microtechnologies, s’est spécialisé dans les process de bioproduction des médicaments biologiques.

La première édition du colloque international  « Innovative Therapies Days » de Besançon était l’occasion de faire le point sur les dernières avancées dans ces domaines. Retour sur cette édition qui a rassemblé les 14 et 15 octobre derniers les plus grands acteurs des thérapies innovantes personnalisées, académiques comme industriels.

Symposium international de très haut niveau

Acteur majeur des bioproductions, l’Etablissement Français du Sang co-organisait l’événement avec le cluster PMT Santé du pôle de compétitivité PMT.

L’annonce de cette première édition avait été largement reprise sur les plateformes des instituts de recherche, des laboratoires et des entreprises spécialisées tout comme par Medicen, Polepharma ou d’autres pôles partenaires. Au final, 200 cliniciens, médecins, scientifiques, académiques et industriels locaux comme internationaux ont répondu présents. Pendant les deux journées, ils ont fait le point sur les dernières avancées scientifiques dans le développement de CAR-T cells, cellules souches ou cellules pluripotentes, leur transfert vers les essais cliniques et les enjeux de leur production industrielle.

Les experts, tous issus de laboratoires en pointe sur le sujet, ont pris le temps de proposer des présentations didactiques, accessibles à tous, pour faire le point sur leurs travaux. Les différents intervenants ont détaillé notamment les paramètres à suivre pour le développement des CAR-T cells, la possibilité d’effets secondaires, les méthodes pour optimiser l’action des cellules CAR-T après injection chez le patient ou encore l’approche de nouvelles générations pour le traitement des tumeurs solides.  L’aspect de la production des cellules CAR-T a également fait l’objet de propositions pour parvenir à optimiser les process.

Le village exposants qui rassemblait une vingtaine d’entreprises, de laboratoires et d’organismes ainsi que les sessions BtoB ont permis aux différents partenaires de partager leurs travaux et d’envisager de nouvelles synergies.

Prochaine édition : 20 et 21 septembre 2022

En savoir plus : Céline Thomas, c.thomas@polemicrotechniques.fr