La Fondation de recherche sur l’alcoologie retient un projet de recherche médicale bisontin en neurologie

Dans le cadre de son appel annuel à projets, la Fondation pour la recherche en alcoologie soutiendra 26 équipes de chercheurs en 2016. 18 des équipes retenues travaillent dans le domaine des sciences biomédicales et 8 dans celui des sciences humaines et sociales.

Dans le cadre de son appel annuel à projets, la Fondation pour la recherche en alcoologie soutiendra 26 équipes de chercheurs en 2016. 18 des équipes retenues travaillent dans le domaine des sciences biomédicales et 8 dans celui des sciences humaines et sociales. Le Laboratoire de Neurosciences Intégratives du CHRU de Besançon, dirigé par le Professeur Thierry MOULIN, a été retenu parmi les 18 projets du domaine biomédical.

 Vincent VAN WAES, chercheur au laboratoire de neurosciences intégratives et cliniques, pilote le projet qui vise à faciliter le sevrage alcoolique grâce à une méthode de stimulation transcrânienne par courant continu. Une étude réalisée par le laboratoire a montré que les souris rendues dépendantes à la nicotine, à l’alcool et à la cocaïne pouvaient être aidées dans le sevrage grâce à cette stimulation. « Il semble que des cures de stimulation transcrânienne diminuent l’envie de fumer et de boire chez les personnes dépendantes au tabac ou alcooliques », explique Vincent VAN WAES. « À travers des études expérimentales sur des modèles animaux, nous cherchons à confirmer l'efficacité de cette technique et à comprendre les mécanismes biologiques qui la sous-tendent. C’est une étape indispensable avant de pouvoir envisager d'utiliser cette technique novatrice dans un but thérapeutique chez l’homme ».

Contact
Vincent VAN WAES, Laboratoire de neurosciences intégratives et cliniques
E-mail : vincent.van_waes@univ-fcomte.fr