Industrie du futur : moderniser les PME et ETI

Si la crise sanitaire rend les investissements complexes, elle met pourtant en exergue la nécessité pour les entreprises de se structurer et se renforcer pour gagner en compétitivité.

Le plan de relance de la filière aéronautique donne d’ailleurs la part belle aux projets de transformation des entreprises : mise en place de lignes de production innovantes et robotisées (en usinage, électronique…) et projets de reconversion (vers les secteurs de la santé ou de l’énergie) sont actuellement considérés.

Les PME sont donc plus qu’encouragées à mettre à profit cette période d’incertitude pour se requestionner et faire évoluer leurs pratiques.

Au sein de l’entreprise Precijura, qui a déjà débuté sa transformation vers l’industrie 4.0, Olivier Chapuis, directeur d’usine, témoigne : « Le projet du GIFAS - Industrie 4.0 apparait encore plus aujourd’hui comme une évidence. La cybersécurité devient d’actualité tant un virus informatique viendrait à compléter l’attaque subie ces jours par le virus biologique Covid19 ! Par ailleurs, nous constatons que les fondements de nos sociétés changent clairement : la digitalisation débutée chez Precijura depuis quelques années en est un exemple criant. Elle nous a permis de mettre en place instantanément le télétravail pour toutes les fonctions administratives, ce qui aurait été plus laborieux si ce développement n’avait pas été initié. »

Lancé fin 2018, le plan national Industrie du futur prévoit 10 000 accompagnements de PME françaises sur 3 ans, afin d’accélérer la « montée en gamme » de notre industrie. Un objectif ambitieux pour préparer les PME et ETI à prendre part aux prochaines révolutions technologiques en modernisant leurs chaînes de production pour les rendre plus compétitives.

 

Industrie du futur : le programme

Porté par l’Alliance Industrie du futur et pilotés localement par les Régions, ce plan doit permettre de faciliter et accélérer l’appropriation des nouvelles technologies par les PME. Six leviers de compétitivité ont été identifiés, avec 29 thématiques d’accompagnements :

  • Objets connectés et internet industriel
  • Technologies de production avancées
  • Nouvelle approche de l’homme au travail
  • Usines et lignes, ilots connectés
  • Relation clients fournisseurs intégrés
  • Nouveaux modèles économiques et sociétaux

En Bourgogne-Franche-Comté, un consortium mené par le CETIM et comprenant 14 partenaires s’est formé au service des entreprises : ARACT, Bpifrance, CCI, Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites, FIBOIS, Nicéphore Cité, Nuclear Valley, Numerica, Plastipolis, Pôle des Microtechniques, Robotics Valley, UIMM, Vitagora.

Sept modules d’accompagnements ont été sélectionnés en lien avec les spécificités du territoire pour accompagner les entreprises régionales :

  • Stratégie de transformation : élaborer un projet stratégique de transformation / mettre en place des briques technologiques / projet d’amélioration organisationnelle
  • Numérique : augmenter la productivité et la réactivité / mieux satisfaire ses clients / capter de nouveaux marchés
  • Lean et accompagnement au changement : mettre en place une culture Lean, impact sur les emplois et compétences du personnel / implication et responsabilisation des acteurs
  • Robotique : renforcement du positionnement stratégique, création de nouveaux emplois, amélioration des conditions de travail…
  • Intégration d’une brique de transformation : tester et/ou intégrer une technologie physique ou numérique, soutenir la mise en place d’un axe organisationnel ou stratégique
  • L’Homme au cœur de l’Industrie Automobile du futur (porté la Pôle Véhicule du futur, pour PFA, Filière Automobile et Mobilités).
  • L’aéronautique dans l’Industrie du futur (porté par le cluster AEROµTECH pour le GIFAS)

Un huitième module « Impulser la relance » a été créé en réponse à la crise sanitaire afin de soutenir la relance des opérations industrielles.

En tout, ce sont 600 accompagnements qui pourront avoir lieu sur 3 ans (2020-2022), avec un budget de 5,5 millions d’euros apporté par l’Etat et la Région Bourgogne-Franche-Comté. Les entreprises intéressées peuvent se rapprocher des différents partenaires pour connaître les modalités d’intégration du programme.

https://aer-bfc.com/industrie-du-futur-un-programme-pour-les-pme-et-eti-de-bourgogne-franche-comte/